Bande-annonce – Le débat c’est maintenant ?

 

Cher Denis Baupin, cher camarade,

Notre pays est enfin débarrassé de Nicolas Sarkozy, ce président qui a multiplié pendant 5 ans les réformes antisociales, n’a rien fait pour lutter contre la catastrophe écologique, n’a cessé de stigmatiser une partie de la population française. Nous respirons !

Le 10 juin prochain, les élections législatives seront l’occasion pour nos concitoyens de choisir ce qu’ils veulent faire de la défaite du président des riches. Ce choix est important car il se déroule en pleine saison des tempêtes : la crise économique qui frappe l’Europe nécessite des réponses fortes adaptées à cette situation politique inédite.
C’est ce que nous proposons aux Français avec le programme du Front de Gauche « l’Humain d’abord ».

Nous disons que, alors que la dette est utilisée comme un prétexte par les puissances de l’argent, il faut une gauche qui ne baisse pas la tête et qui organise la résistance face à la finance. Nous disons que, face à la destruction progressive de notre écosystème, il faut une gauche qui assume la rupture avec le productivisme, et donc avec le système capitaliste dont il est l’un des piliers indispensables. Nous disons qu’il s’agit là de la seule réponse juste et efficace à la crise que nous traversons.

Ensemble, nous partageons certaines positions. Sur d’autres sujets, nous divergeons. Mais nous sommes, toi et moi, attachés à redonner à notre pays une vie démocratique digne de ce nom.

C’est la raison pour laquelle nous te proposons, à l’occasion de ces élections législatives, d’organiser ensemble un débat public pour présenter nos programmes respectifs, leurs convergences et leurs divergences. Les citoyennes et les citoyens, débarrassés de Sarkozy et libérés de la peur du Front National, dont le score est relativement faible sur notre circonscription, doivent pouvoir choisir entre les différentes orientations qui s’offrent à eux à gauche. La confrontation publique de nos projets politiques est indispensable pour permettre à chacune et chacun de faire son choix, librement et dignement.

Avec mon équipe de campagne, nous nous tenons à ta disposition pour mettre au point ensemble ce débat.

Ne doutant pas que tu donneras une suite positive à ce courrier, je t’adresse mes fraternelles salutations.

Leila Chaibi,
Candidate aux élections législatives pour le Front de Gauche,
10ème circonscription de Paris

Leave a Reply