Pour ne pas en arriver à la Carte Vitale « Gold »

A Paris, se soigner est en train de devenir un luxe. La plupart des médecins, dentistes, dermatos, et ophtalmo qui exercent en libéral pratiquent des dépassements d’honoraires exorbitants, tandis que les centres de santé mutualistes baissent le rideau les uns après les autres. Et aujourd’hui, c’est le centre de santé mutualiste du moulinet du 13ème arrondissement qui a le couteau sous la gorge : 13 des 17 spécialités  vont être supprimés comme par exemple la dermatologie ou la gynécologie. 231 licenciements sont également prévus.

Comme beaucoup d’habitants du quartier, je me soigne dans ce centre de santé qui accepte la CMU et l’AME et fonctionne en tiers-payant. Plus besoin d’économiser pendant des semaines avant d’oser consulter un ophtalmo, avec un rendez-vous fixé trois mois à l’avance parce que le cabinet est complet de chez complet (remarquez ça laisse le temps d’économiser)… et de lâcher le jour J un chèque de 80€ (oui quatre-vingt-euros- !- !- !) parce qu’en fait, vous aviez mal compris, Docteur Miro n’est pas conventionné.

Bref, un centre de santé mutualiste à deux pas de chez soi, c’est pas du luxe !

Et dans le sud de Paris, un collectif unitaire, politique et social a décidé d’ouvrir la bouche – non pas pour aller chez le dentiste – mais bien pour s’opposer à la fermeture du centre Moulinet, et résister à la casse de l’accès aux soins de prévention et de proximité pour les citoyens en général et les précaires en particulier. Grâce à une mobilisation acharnée depuis 2009, ce même collectif a permis la sauvegarde du centre de santé de la Mutualité à Saint-Victor (5ème arrondissement).

Avec les copains de l’Appel et la Pioche, on s’est dit que bientôt, il nous faudrait disposer de cartes vitales en or pour pouvoir se soigner. Alors on a décidé de mener une action de distribution de cartes vitales « Gold » devant le centre du Moulinet, en lien avec le collectif et avec les salariés en lutte.

Samedi 5 novembre, vêtus de blouses blanches et de stéthoscope, nous interpellions les passants et les patients en leur proposant notre sésame, la carte Vitale « Gold ». Puis les militants du collectif de défense du centre prenaient le relai pour expliquer les enjeux de la restructuration du centre, et invitaient tout le monde à signer la pétition : http://10586.lapetition.be/

La santé n’est pas un luxe, c’est un droit.

Comptez sur les usagers et les salariés du centre du Moulinet pour ne pas lâcher l’affaire. Prochain rendez-vous, distribution de Cartes Vitale Gold avec le collectif unitaire le samedi 19 novembre devant le centre de santé, 21 rue du Moulinet, Paris 13ème (métro Place d’Italie ou Tolbiac). Amenez vos blouses blanches, on s’occupe des Cartes Vitale en or, il n’y en aura pas pour tout le monde 😉

Leave a Reply