Elise Lucet l’a radicalisé !

🚨 Alerte syndrome “Elise Lucet m’a radicalisé” au Parlement🇪🇺 !

Ce matin j’interrogeais le commissaire à l’emploi Nicolas Schmit sur la directive de protection des travailleurs ubérisés. Il a vu CASH Investigation, et ça lui a “ouvert les yeux”. J’espère que ses yeux resteront grands ouverts et qu’il fera tout pour que la directive européenne sur les plateformes protège vraiment les travailleurs. Salaire à la course, protections sociales quasi-inexistantes, stress et risques d’accident au travail, le monde des plateformes ne fait pas rêver, bien au contraire.

L’ubérisation touche l’ensemble des pays de l’UE et repose sur un piège assez grossier : faire passer des salariés pour des travailleurs indépendants pour éviter les obligations sociales et imposer des conditions de travail intolérables.

Je tenais donc à m’assurer 2 choses lors de l’audition du commissaire ce matin :

➡️ Est-il d’accord sur le fait que les travailleurs des plateformes doivent être considérés comme des salariés parce qu’ils en ont toutes les caractéristiques ?

➡️ Est-ce qu’il s’engage à ce que la directive à venir sur les plateformes soit discutée sous l’angle du droit des travailleurs plutôt que sous celui du marché ?

Vous pouvez compter sur moi et surtout sur tous les livreurs et chauffeurs mobilisés partout en Europe pour lui rappeler ses engagements et lui garder les yeux bien ouverts ! ✊👀