CAMPAGNES

UBÉRISATION

Face à l’ubérisation de la société, des solutions existent pour défendre les droits des travailleurs des plateformes !

LA DIRECTIVE

Devant l’urgence de légiférer pour protéger les travailleurs des plateformes, j’ai présenté, le 16 novembre 2020, à Nicolas Schmit, commissaire européen chargé de l’emploi et des droits sociaux, une proposition de directive clé en main qui peut permettre dès son adoption de donner aux “gig workers” les même droits et la même protection sociale que tous les travailleurs.

Pour qui roulez-vous ?

Vous travaillez pour une plateforme numérique comme Uber, Deliveroo, Foodora, Frichti, Stuart, Uber Eats…, en tant que micro-entrepreneur·se ? Comparez vos revenus et vos droits avec un statut salarié.

LE FORUM

Pour la deuxième fois, des livreurs à vélo et chauffeurs de VTC de toute l’Europe (France, Espagne, Belgique, Italie, Autriche, Royaume-Uni, etc) mais aussi des États-Unis et  d’Argentine se sont retrouvé à Bruxelles.

« Le forum agit comme un lobby des travailleurs »

L’événement a pu accueillir 120 personnes, de 18 pays différents et 47 organisations. Il a permis des discussions de fond, de stratégie et d’amener les travailleurs à faire entendre leur voix dans cette bulle de pouvoir que constitue Bruxelles.

RETROUVEZ LA VIDÉO DU FORUM

MAIS AUSSI … L’ÉMISSION STOP UBERISATION !

Carte interactive :

Le long chemin vers une directive européenne

INTERVENTIONS

ARTICLES

À la station service de Champigny-sur-Marne

À la station service de Champigny-sur-Marne

À la station de Champigny-sur-Marne, moins chère de l’est parisien, de nombreux automobilistes multiplient les stratégies pour économiser quelques euros. C’est pour eux que je me bats. Car ce n’est plus possible de devoir choisir entre mettre de l’essence dans sa voiture pour aller travailler ou mettre du gruyère sur les pâtes.

Stop Uberisation, l’émission !

Stop Uberisation, l’émission !

Une émission où on parle Pokémons, droits des travailleurs, comment et pourquoi Macron est le VRP de l’ubérisation en France et en Europe, et comment on fait entrer le lobby populaire au sein des institutions européennes pour gagner le rapport de force. Nous ne laisserons pas Uber faire sa loi en Europe.