Campagne ubérisation

PROPOSITION DE DIRECTIVE RELATIVE AUX TRAVAILLEURS DES PLATEFORMES NUMÉRIQUES

Devant l’urgence de légiférer pour protéger les travailleurs des plateformes, j’ai présenté, le 16 novembre 2020, à Nicolas Schmit, commissaire européen chargé de l’emploi et des droits sociaux, une proposition de directive clé en main qui peut permettre dès son adoption de donner aux “gig workers” les même droits et la même protection sociale que tous les travailleurs. “Une démarche peu banale au sein des institutions européennes. Je ne pouvais pas rester les bras croisés à attendre une proposition de la Commission qui ne venait pas, indique Leïla Chaibi. Alors, en collaboration avec les principaux experts de l’ubérisation, j’ai écrit moi-même la directive pour protéger les travailleurs des plateformes. Le Parlement européen n’a pas le droit d’initiative législative et doit travailler à partir des propositions de la Commission. Aussi je propose à la commission de copier-coller directement ma proposition de directive, comme cela on gagnera du temps, car le temps presse !”

1ère conférence internationale des travailleurs des plateformes

Le 25/06/2020 je participais à la première initiative mondiale des travailleurs pour la défense de leurs droits contre les abus des sociétés transnationales dans l’économie des plateformes. Point culminant du processus de création d’un réseau mondial pour défendre les droits des travailleurs des plateformes et des chauffeurs, cette initiative, Réseau transnational de travailleurs (RTT), vise à mettre en lien les secteurs et les travailleurs de la soi-disant économie de plate-forme ou “uberisation de l’économie” dans laquelle les travailleurs sont affectés par les processus de déréglementation qui permettent la croissance des sociétés transnationales par la figure du “faux indépendant” ou du “contractant indépendant”.

Conférence aux AmFIs 2020 –

S’organiser dans un monde atomisé

Pour qui roulez vous ? Le site

Vous travaillez pour une plateforme numérique mais vous vous demandez pour qui vous roulez vraiment ?
Comparez votre situation avec celle d’un salarié.

Forum Transnational des Alternatives à l’Ubérisation  vidéo en intégralité

Pour la première fois, des livreurs à vélo de toute l’Europe (France, Espagne, Belgique, Italie, Autriche, Royaume-Uni, etc) mais aussi des Etats-Unis, d’Argentine et du Canada se sont retrouvé au Parlement européen.

Qu’est-ce que l’ubérisation ? Comment mieux protéger les travailleurs ubérisés ?

Stop Ubérisation, entretien avec Ludovic Voet, syndicaliste ETUC et Pascal Savoldelli, sénateur PCF

Ubérisation : le gouvernement parie sur les plateformes au détriment des travailleur·ses !

Tribune que j’ai co-redigé Ubérisation: le gouvernement parie sur les plateformes au détriment des travailleur·euses sur Mediapart

Tribune : le sushi n’est pas essentiel à la vie de la nation et les travailleurs ubérisés ne sont pas de la chair à canon !

En pleine pandémie de coronavirus, le travail continue pour les livreurs, au risque de les mettre en danger ainsi que les restaurateurs et les clients eux-mêmes. À qui profite le crime ?

Stop Uberisation, l’émission !

Dans le cadre du Forum Transational des Alternatives à l’Ubérisation, Leïla Chaibi reçoit Karim Asnoun de la CGT Taxi, Bénédicte Monville élue régionale France Insoumise d’Île-de-France et Kévin Poperl, cofondateur de Coopcycle.

🚨Alerte syndrome « Elise Lucet m’a radicalisé »
au Parlement européen !

Question à Nicolas Schmit, commissaire désigné à l’emploi sur la directive de protection des travailleurs des plateformes numériques. 

Cash investigation Au secours, mon patron est un algorithme.

Une nouvelle enquête bouleversante et réaliste d’Elise Lucet et son équipe, au plus près des nouveaux esclaves du numérique.

in non accumsan velit, fringilla ut nec commodo Aliquam eleifend